Letter from the Executive Director

<< précédent | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | suivant >>

Message de la directrice générale 

Juin 2010


Chers amis et collègues,

Nous voici arrivés au terme d’une année formidable passée en compagnie de leaders extraordinaires et en devenir venant d’un peu partout dans le monde. Cela aura été encore une fois une occasion d’apprentissage pour les Boursiers comme pour l’ensemble de la communauté Sauvé. Nous avons tout lieu d’être fiers de ce qui a été accompli grâce au précieux soutien du conseil d’administration, du personnel, des partenaires et des amis du Programme des Boursiers Sauvé.

ALLOCUTION INAUGURALE DE LA CONFÉRENCE JEANNE SAUVÉ

Depuis mon message du Nouvel An, il s’est passé tellement de choses que je ne sais pas vraiment par quoi commencer. Le moment fort a été, sans l’ombre d’un doute, l’allocution inaugurale de la Conférence Jeanne Sauvé intitulée «L’Engagement des jeunes au 21e siècle : un appel au changement à l’heure de la mondialisation», qui a été prononcée par Son Excellence, la très honorable Michaëlle Jean au Moyse Hall de McGill le jeudi 18 février. Cette allocution a été suivie d’une tribune de jeunes tout aussi intéressante, qui était composée des Boursiers Sauvé Gabriel Bran Lopez, Éloge Butera, Janet Jobson et Mirwais Nahzat, et d'Ilona Dougherty de « L’apathie c’est plate ». La réponse empathique de Son Excellence à leurs interventions prouve bien que nous avons tout lieu d’être fiers de nos Boursiers. Avant de prononcer son allocution inspirante, Son Excellence a été chaleureusement accueillie à la Maison Sauvé par les administrateurs, le personnel, les Boursiers actuels, d’anciens Boursiers et des amis du Programme. Les photos se passent d’explications.

SÉRIE DE CONFÉRENCIERS INVITÉS

Parmi les conférenciers invités à la Maison Sauvé en hiver 2010, il y a eu le Dr Thomas Axworthy qui a tenu une discussion passionnante intitulée Government that works; Geoff Green, fondateur et directeur général de Students On Ice, qui a parlé de mettre au défi la génération G; et Elizabeth May et son appel passionné à remettre en question le triple déficit – écologique, fiscal et démocratique – du Canada. Mme May a aussi ravi les Boursiers en s’étendant sur la question et d’autres sujets lors d’un petit-déjeuner organisé le lendemain matin. Hubert Lacroix, président et chef de la direction de Radio-Canada, a conclu la série par un sujet audacieux : Le diffuseur public et le besoin d’avoir un modèle de gestion 2.0.

THÉS DE L’APRÈS-MIDI

Les thés organisés dans l’après-midi ont encore été pour les Boursiers des occasions de rencontres et d’échanges informels avec des membres exceptionnels de la communauté, notamment Veronica Amberg du Bureau de l’éducation en équité sociale et diversité de McGill; Judith Woodsworth, présidente de l’Université Concordia; et Johanne Gélinas, ancienne commissaire fédérale à l’environnement, qui dirige à présent le groupe Environnement, santé, sécurité et développement durable chez Deloitte.

À peine rentré des Jeux olympiques de Vancouver, Richard Pound, membre du Comité olympique international et président de l’Agence mondiale anti-dopage, a donné, en tant que connaisseur, un point de vue fascinant de cet événement grandiose.

Kyle Matthews, chercheur principal à l’Institut montréalais d’études sur le génocide et les droits de la personne, a parlé du travail qu’il a effectué pour le compte du Haut commissariat des Nations unies dans le Caucase du Sud, en République démocratique du Congo et à Genève, ainsi qu’auprès de CARE Canada. 

Au terme de Canada@150, Martha Hall Findlay, députée libérale et femme accomplie en tous points, a eu avec les Boursiers une conversation étonnamment franche sur ses expériences professionnelles et les défis pour arriver à équilibrer une multitude de rôles. Pour les Boursiers qui étaient présents, ce fut un des moments phares de l’année Sauvé.

Thomas Mulcair, député NPD pour Outremont, ancien ministre québécois du Développement durable et des Parcs, et auteur de la Loi sur le développement durable du Québec, a fort bien présenté la plateforme et les préoccupations du NPD, à l’invitation du Boursier Liam McHugh-Russell.

DÉBATS ET PRÉSENTATIONS LANCÉS À L’INITIATIVE DES BOURSIERS

Les Boursiers de cette année ont lancé et/ou organisé un certain nombre de débats et de présentations spéciales, notamment : lecture de poésies de Shauntay; exposé d’Amnon et de Yaniv sur le judaïsme, suivi d’une invitation à découvrir Israël et d’une soirée hommage dédiée à la communauté juive, organisée à la Maison Sauvé; la présentation d’Éloge (avec Flora Terah) à l’Association des Étudiants Noirs en droit du Canada et au groupe d’experts sur le génocide; présentation de Janet Jobson sur les illusions et mythologies de la Nation arc-en-ciel; allocution de Keith sur l’influence de l’orientalisme en Amérique et participation de Mirwais au Forum de McGill sur l’Afghanistan. Sans compter les mémorables leçons de Maggie sur la confection du chocolat.

Les Boursiers ont aussi tenu une série d’ateliers internes au cours desquels ils ont mis leurs talents en commun, notamment celui de Liam sur la façon de présider des réunions efficaces et la séance « True Colors » de Maggie qui a permis aux Boursiers de découvrir leur style décisionnel respectif et d’en discuter.

PERFECTIONNEMENT PROFESSIONNEL

Le Club de français, qui est soigneusement encadré par Dina Rizakallah, a encore connu un franc succès, plusieurs Boursiers ayant complété les cours donnés en interne par des leçons intensives offertes par la Commission scolaire de Montréal. Les ateliers de perfectionnement professionnel donnés par Kathleen Wright (habiletés fondamentales), Amin Noorani (carrières internationales) et Ion Valaskakis (présence et présentation; autonomie numérique; formation médias et négociation) ont été fort instructifs, riches en défis voire amusants (du moins pour les observateurs). Tout le monde en a profité. Le suivi et les conseils professionnels offerts par Ion aux Boursiers à l’occasion de rencontres inviduelles fixées pendant les heures ouvrables ont aussi été très appréciés.

ACTIVITÉS SPÉCIALES ET VOYAGES

Les Boursiers ont pu, grâce à l’Université Concordia, faire le voyage annuel au Carnaval d’hiver de Québec; l’expérience a été, comme d’habitude, fort appréciée et chacun en est revenu avec le bon compte de doigts et d’orteils. La semaine d’après, ils ont pu goûter aux joies de l’hiver rural grâce à Nancy Wright, qui les a chaleureusement accueillis dans sa maison de campagne. Au programme : promenades en traîneaux à chiens, ski de fond et raquette – un moment fort du programme hivernal.

Le 9 mars, tous sont partis pour Ottawa où les attendaient trois jours de réunions. Comme Maggie l’a écrit, « il n’y a pas que les politiciens et leur personnel qui se sont intéressés à nous. Nous avons beaucoup apprécié le temps passé avec des journalistes, défenseurs des droits de la personne, groupes de défense des intérêts des autochtones, éducateurs, fondations œuvrant pour le développement social et chercheurs de renommée mondiale, qui sont très en vue au Canada. Ils nous ont parlé de leur travail, de leurs motivations et de leurs relations avec le gouvernement. » Que ce soit Alex Neve, responsable d’Amnestie internationale Canada; Paul Davidson, responsable de l’Association des universités et collèges du Canada; Khalil Sharif, chef de la direction de la Fondation Aga Khan Canada, le personnel du Centre de recherches pour le développement international; les ministres Stockwell Day et Peter van Loan; le président de la Chambre des communes Peter Milliken; le chef du NPD Jack Layton et la députée NPD Olivia Chow; les députés libéraux Justin Trudeau et Marlene Jennings; Peter Donolo, chef de cabinet du chef de l’opposition Michael Ignatieff; ou les gourous des médias Chantal Hébert et Paul Wells, tous ont été accueillants, instructifs et profondément intéressés par nos Boursiers qui le leur ont bien rendu. Ce fut un moment inoubliable!

Parmi les grands événements tenus en dehors de la Maison Sauvé, il y a eu la conférence J.R. Mallory Lecture in Canadian Studies donnée par Chantal Hébert, fine observatrice et chroniqueuse politique pour le Toronto Star; la soirée Pecha Kucha édition spéciale SAVON ; la conférence de McGill intitulée Canadian Water: Towards a New Strategy et, une semaine avant la fin officielle du Programme, le sommet du millénaire de Montréal dirigé par Al Gore et axé sur l’impact des changements climatiques sur les objectifs de développement du millénaire, en particulier la reconstruction de Haïti.

BOURSIERS SAUVÉ ET LA COMMUNAUTÉ DE KAHNAWAKE

Les Boursiers ont aussi mené leurs projets collectifs comme Sac à dos et poursuivi la relation enrichissante de l’an dernier avec la communauté de Kahnawake, qui a culminé avec une journée complète d’ateliers au cours de laquelle ils ont partagé leurs expériences personnelles avec les élèves et les professeurs de l’école Kahnawake Survival School (KSS). Étant donné le succès de ce projet dirigé avec brio par la Dre Ann Macaulay et les Boursiers qu’elle a encadrés ces deux dernières années et en collaboration étroite avec Kahienes Sky, j’ai le grand plaisir d’annoncer qu’il fera désormais partie intégrante et permanente de l’engagement communautaire des Boursiers.

Dans tout cela, les Boursiers ont travaillé à leurs projets individuels, trouvé le temps de se détendre et de forger des amitiés durables. La grande aventure 2009-2010 a pris fin le 30 avril avec la cérémonie de remise des diplômes et la réception qui ont eu lieu à la Maison Sauvé en présence de la cohorte de cette année, d’anciens Boursiers, des membres du Conseil, du personnel et d’amis, et du président Jean-François Sauvé.

SÉLECTION DES BOURSIERS 2010-2011

Pendant que les Boursiers vaquaient à leurs innombrables occupations, se tenaient le douloureux processus de sélection et la sélection finale encore plus difficile (il y avait tellement de bons candidats!) des 14 membres de la cohorte 2010-2011, une tâche merveilleusement bien coordonnée par Simone Hanchet, responsable du recrutement. Après la présélection initiale effectuée par d’anciens Boursiers Sauvé un peu partout dans le monde, l’aide des Boursiers de cette année pendant le processus de sélection finale s’est avérée des plus précieuses. Des amis de la Fondation ont également travaillé sans relâche pour examiner, analyser et consulter les résultats à chacune des étapes du processus. Nous sommes fiers d’annoncer qu’une autre cohorte exceptionnelle en provenance des quatre coins du monde – Arménie, Birmanie, Inde, Iran, Nigeria, Pérou, Philippines, Venezuela et, bien entendu, Canada – arrivera à la Maison Sauvé en août prochain.

NOUVELLES ET PROJETS DES BOURSIERS

Maintenant que la cohorte de cette année commence à se disperser, j’ai le plaisir de vous faire part de certains de leurs projets.

Gabriel, qui s’est vu récemment décerner le Prix des leaders émergents 2010 du Forum canadien des politiques publiques, va poursuivre son cheminement avec Fusion Jeunesse, son projet comme Boursier Sauvé.

Éloge va reprendre ses études de droit après avoir travaillé pendant l’été comme adjoint à la recherche. Mais il a une grande nouvelle : il s’est fiancé à la ravissante Simone Hanchet, qui a joué un rôle fondamental dans le processus de mise en candidature de cette année. 

Shauntay, qui a lancé en février son premier CD, WORDRHYTHM, a déjà repris son travail à Radio-Canada (elle anime un programme de musique régional) et s’occupe d’obtenir le financement de Poets 4 Change, dont elle prépare la série inaugurale 2010-2011; elle est en train de planifier et de coordonner FREE VERSE, un rassemblement national de lauréats canadiens de la poésie (prévu pour juillet 2010) ainsi que la série Words + Music de l’Atlantic Jazz Festival; elle se produit dans des festivals de musique et littérature; et elle enseigne dans un camp d’écriture estival pour les jeunes…. Bref, elle n’arrête jamais!

Maggie, qui cherche sans cesse à acquérir de nouvelles aptitudes et connaissances, a suivi le programme de certificat Livelihoods and Markets du Coady Institute; elle écrit que l’ancien Boursier Sauvé (2004-2005) « Farouk Jiwa était facilitateur et il fait un travail impeccable. C’est une façon vraiment chouette de garder le contact entre Boursiers Sauvé et cela montre combien le réseau des anciens peut être précieux pour le mentorat ».

Après avoir passé huit semaines à l’Organisation Internationale du Travail à Genève, Liam reviendra à Montréal commencera cet automne une maîtrise en droit international du travail à McGill.

Mirwais s’en va au Ghana cet été pour s’occuper de la mise en œuvre du projet de décentralisation de l’éducation financé par USAID. Il va travailler à temps plein avec Entraide universitaire mondiale du Canada (EUMC) à Ottawa tout en continuant de faire de la consultation pour Affaires étrangères et Commerce international Canada.

Yaniv, qui a reçu la bourse E. David Fischman pour aller faire une maîtrise en politique publique à la Harvard Kennedy School, va lancer cet été Comtribute, l'organisation innovatrice qu’il a cofondée et développée dans le cadre de son projet Sauvé (et qui a récemment obtenu la collaboration de Jeunesse Canada Monde).

Keith termine sa thèse sur les conceptions anglo-américaines des « seigneurs de la guerre » aux époques coloniale et contemporaine, et il sera à compter de septembre étudiant invité du Département de science politique de Yale.

James, que nous aurions tous adoré avoir comme professeur au secondaire, est rentré à Londres. Il va travailler pour Teach First pendant l’été et entreprendra en octobre une maîtrise en politiques d’enseignement à l’Institute of Education de Londres. Le blogue très bien pensé qu’il a tenu cette année a été pour bon nombre d’entre nous une source d’inspiration et de discussion; nous espérons qu’il va le maintenir.
 
NOUVELLES DES ANCIENS BOURSIERS
 
Il y a plusieurs mariages parmi les anciens Boursiers. Megan Bradley (2008-09) et Tim Wideman se sont mariés en mai. Cet été, Philip Osano (2006-2007), qui vient d’obtenir la bourse du CRDI aux chercheurs candidats au doctorat, va convoler en justes noces avec Rahma Adam à Nairobi;  la cérémonie se déroulera, comme tous ceux qui connaissent Philip s’en doutent, au jardin botanique. Pour la petite histoire : Philip et Rahma ont été présentés par la Boursière Sauvé Eunice Ajambo (2006-2007). Autres bonnes nouvelles : Clarice Reis (2008-2009) et Nathan Souza (2006-2007) sont fiancés et prévoient se marier au Brésil en octobre 2012. Entre-temps, Clarice vient de recevoir un prix du mérite exceptionnel du Fonds commémoratif Margaret McNamara en « reconnaissance des efforts incessants qu’elle déploie au profit des femmes et des enfants, et de ses aspirations en la matière ».

Après avoir passé un an comme chercheuse attachée à l’Université Lumsa de Rome, Marta Massi (2008-2009) revient au Canada à la mi-août comme candidate au doctorat en gestion à l’Université Carleton d’Ottawa; elle a laissé savoir qu’elle comptait participer aux événements Sauvé le plus souvent possible.

Finalement, Ed Vainker (2008-2009) et Emily McKenzie vont contribuer à enrichir le bassin de Boursiers Sauvé de prochaine génération; ils attendent un bébé pour le mois d’août et comptent se marier au Royaume-Uni en 2011.

NOUVELLES DE LA DIRECTRICE GÉNÉRALE

Cela m’amène à vous annoncer une grande nouvelle. Ceux et celles qui sont passés à la Maison Sauvé ces derniers mois ont sans doute constaté que j’attends moi aussi un heureux événement. Notre deuxième enfant doit naître vers le 24 juin, juste à temps pour la Fête nationale du Québec; je serai donc en congé de maternité du 17 juin à mars 2011.

Pendant mon absence, Ion Valaskakis occupera les fonctions de directeur général intérimaire. Fils de deux éminents professeurs universitaires, Ion est diplômé de McGill et titulaire d’une maîtrise en science politique de l’Université de Western Ontario et d’un MBA de la London Business School. Celui qui se décrit comme étant culturellement fluide possède trois nationalités – il est Canadien, Américain et Grec – et a travaillé dans quatre pays. Beaucoup d’entre vous le connaissent de par le leadership dont il a fait preuve depuis deux ans en tenant des ateliers professionnels fort réussis à l’intention des Boursiers ainsi que des séances d’orientation individuelles. Le Programme sera entre de très bonnes mains.

CONCLUSION

Maintenant que le Programme de cette année tire à sa fin, je tiens une fois encore à remercier le président du Conseil Sonny Gordon, le président Jean-François Sauvé et les administrateurs Diane Sauvé, Nancy Wright et Fred Lowy pour leur intérêt, leur soutien et leurs encouragements indéfectibles; Louise Brunet Nelson et François-Xavier Tremblay pour leur aide et leur dévouement inestimables; Simone Hanchet qui s’est investie à fond et si généreusement dans le processus de mise en candidature et de sélection de la cohorte de Boursiers 2010-2011; les Boursiers 2009-2010 pour leurs suggestions opportunes et tous les anciens Boursiers qui s’emploient activement à relever toujours plus le niveau d’excellence du Programme; les mentors universitaires qui ont contribué à enrichir l’expérience des Boursiers; l’Université McGill dont la collaboration et les ressources inestimables sont les piliers du Programme; et nos partenaires, en particulier Jeunesse Canada Monde, le dernier en date, ainsi que toutes les personnes qui s’occupent en coulisse de la comptabilité, de l’entretien des locaux, des technologies de l'information ou des autres tâches essentielles au succès du Programme et de la Fondation.

Cordialement,




Désirée McGraw
Directrice générale
Fondation Jeanne Sauvé et Fondation des Boursiers Sauvé

 

“Un leader doit rêver de changer le monde.

Il doit avoir une vision inspirée et claire des changements qu’il veut faire et être prêt à y consacrer toutes ses énergies.
De nos jours, la capacité de communiquer ses objectifs est indispensable pour susciter chez des collaborateurs éventuels l’enthousiasme nécessaire à la constance dans l’action.”
— Extrait du discours d’ouverture de la très honorable Jeanne Sauvé à la première Conférence nationale des jeunes leaders,
tenue du 2 au 8 juin 1991